Glossaire M-Z
Magnanerie : Bâtiment où sont élevés les vers à soie; ce mot vient du terme "magnau", nom provençal du Bombyx du mûrier (nom du ver à soie)

Métier à bras : Métier manuel muni d'un système de cordes permettant de soulever les fils de chaînes, avant le passage de la trame. Les cordes étaient manipulées par un apprenti ("tireur de lacs")

Mise en carte : Représentation d'une armure sur un papier quadrillé, les fils de chaîne étant figurés par les colonnes verticales, les fils de trame par les interlignes horizontaux. Par convention, une case colorée signifie qu'en ce point le fil de chaîne passe au-dessus du fil de trame. Ce codage binaire explique la facilité de programmation des motifs les plus complexes.

Moiré : Tissu dont les côtes saillantes sont déformées par écrasement pour créer des effets optiques par réfraction de la lumière.

Moulinage : Opération qui consiste à tordre le fil de soie afin de le rendre plus résistant (150 à 1500 tours au mètre).

Mousseline : Tissu qui se caractérise par sa légèreté et, pour ce qui est des mousselines de soie, par sa transparence.

Ourdissage : Des bobines individuelles sont disposées sur un cadre : le cantre. L'ourdisseuse saisit le fil de chaque bobine et enroule le faisceau ainsi obtenu sur un tambour horizontal ou vertical, afin de constituer la chaîne du tissu en lui donnant la longueur définitive et le nombre de fils souhaité.

Pébrine : Maladie qui frappa la sériciculture européenne au 19ème siècle; cette épidémie donnait aux vers à soie une couleur grise, couleur du poivre, et rendait les cocons inutilisables.

Popeline : Tissu réalisé avec une chaîne en soie et une trame en bourre de soie, fabriqué à l'origine à Avignon au temps des Papes (désigne aujourd'hui un tissu de coton solide et très serré.)

Réglage : Réglage des différents organes du métier à tisser, ce travail est effectué par un gareur.

Roquet : Support sur lequel est enroulée le fil (synonyme de bobine)

Route de la soie : Nom donné au 19ème siècle à la route commerciale qui s'est mise en place dès le 1er siècle avant J.C. Les échanges entre Orient et Occident concernaient la soie, mais aussi les épices, les parfums, les bois aromatiques, l'ivoire, le coton, la porcelaine, le papier, etc.

Sériciculteur : Eleveur de vers à soie.

Sériciculture : Elevage de vers à soie

Tapisserie : Tissu à décor dont la longueur des trames est limitée aux dimensions des motifs. Une tapisserie se caractérise par la présence de "relais", petites fentes formées entre les fils de la chaîne à la rencontre de deux motifs différents.

Tirage : Opération qui consiste à saisir le fil de soie continu.

Tissage : Entrecroisement des fils de chaîne (disposés dans la longueur) et des fils de trame (positionnés dans la largeur). Les croisures s'appellent "armures" et vont donner au tissu son aspect et sa solidité.

Trame : Fils disposés dans la largeur de la pièce de tissu pour être tissés.

Velours : Tissu dont la surface est couverte de petites boucles formées par une chaîne supplémentaire appelée "chaîne de poil". Ces boucles: velours ciselé (relief différent en certaines parties du tissu), velours à plusieurs corps (plusieurs chaînes de poil en fonction du nombre de couleurs), velours frappé, etc. sont réalisées à l'aide de fers et coupées manuellement avec un rabot. Il existe une grande variété de types de velours.