métier à bras
tissu multicolore
Techniques :

Le tissage "caméléon"

Le tissu dit caméléon est un taffetas animé par des reflets changeants, car le tissage met en jeu 3 couleurs : 1 pour la chaîne et 2 pour les trames; la navette comporte 2 canettes, qui déposent 2 fils strictement parallèles. Ceci requiert du tisseur une grande fiabilité et une grande précision... Ce métier est dépourvu de tout mécanisme.

Le tissage façonné

Le tissage façonné (Damas de Lyon, Lampas, etc.) est plus complexe et repose, pour les métiers que nous présentons, sur l'utilisation d'une mécanique Jacquard, qui surmonte le métier (qui atteint au moins 4 mètres de hauteur). Il a donc fallu réaliser à partir du dessin à reproduire un carton perforé, qui commande le soulèvement des fils de chaîne par l'intermédiaire de la mécanique. Chaque fil de la chaîne est passé dans un oeillet ou cafard, relié à une maille solidaire d'une arcade verticale attachée à un crochet de la mécanique.

La majorité des métiers que nous vous présentons, y compris ceux de l'atelier de passementerie, sont de ce type.

La passementerie

Il s’agit de fabriquer des pièces étroites (rubans, galons,...). On associe (en ligne) une douzaine de mini-métiers (avec chaîne, trame, navette et carton) fonctionnant tous en même temps. La richesse des matériaux employés (fils gainés d’or ou d’argent) ajoute à la qualité du produit. On imagine quelle vigilance doit manifester le passementier qui produit en même temps 16, 32, ou 48 galons, s’il a 1, 2 ou 3 métiers, comme c’était le cas à l'atelier de passementerie. L’équipement électrique rapporté sur d’anciens métiers à bras rend le travail moins pénible, mais impose une surveillance accrue.
tissés par la maison Duviard
tissage d'un galon